Arriver dans un nouveau pays et s'y installer, ce n'est pas si simple que cela....et on se rend compte que tout ne se fait pas en un jour, et que tout n'est pas aussi simple que l'on pourrait croire!
Par exemple, au Japon, il faut déjà trouver son appartement...ensuite, une fois qu'on a une adresse, on peut aller s'inscrire à la mairie de notre quartier pour faire la demande de carte de résident étranger...qu'il faut 3 semaines pour obtenir. Et en principe ensuite seulement, on peut ouvrir un compte en banque, avoir une ligne de téléphone mobile (et pas avec une carte pré-payée), installer internet....C'est long!
Mais si on est têtu (comme...moi!) et qu'on aime bien que les choses se passent comme on l'a décidé, on essaie des petites combines...qui peuvent marcher parfois!
Exemple avec l'ouverture de mon compte en banque...j'ai été faire ma demande de carte de résident mardi, donc je ne la récupère que le 11 juillet....mais j'ai réussi à obtenir un certificat de la Mairie stipulant que ma demande est en cours, et indiquant le no. de ma future carte, adresse etc....Munie de ce document, j'ai tenté ma chance !
Première banque, premier essai peu concluant: ils refusent mon certificat.
Deuxième banque, ils l'acceptent mais exigent que j'aie un いんか (inka): un petit tampon que les japonais utilisent en guise de signature, avec leur nom en kanji dessus...bien sûr les étrangers n'en ont pas!
Troisième et dernière banque (seules trois banques ont des ATM très répandus et notamment dans les Combinis): j'ai de la chance, ils acceptent le certificat et une simple signature....voilà comment j'ai réussi à ouvrir mon compte avec 3 semaines d'avance!!! :-) Bon par contre, mieux vaut être tenace et ne pas se décourager car si je m'étais arrêtée aux conseils de mes collègues et à la réponse de la première banque, je n'aurai rien tenté....comme quoi cela sert parfois d'être têtue et de croire qu'on détient LA vérité :-)